A propos de nous

Histoire

Afiti Bongô a été initiée par Virginie Nke. Elle est née au Cameroun et vit en Suisse depuis son enfance. Virginie est impliquée auprès d’orphelins au Cameroun depuis 2005.

2012

Fin 2012, grâce à l’aide de Daniela Polo, elle a constitué une équipe qui souhaitait apporter une contribution professionnelle à cette aide directe.

2013

Aifiti Bongô a été fondée en 2013 en tant qu’association basée à Bâle (CH). Le nom signifie “espoir pour les enfants” et est également notre programme.

2013-2016

Au cours des quatre années 2013-2016, notre objectif était de soutenir Caredor, un orphelinat situé à Mbalmayo. Fin 2016, nous nous sommes officiellement séparés de Caredor.

2017

En septembre 2017, nous avons fondé notre propre maison avec six enfants dans la capitale, Yaoundé. Et nous sommes maintenant officiellement enregistrés en tant qu’organisation internationale au Cameroun.

2018

En juin 2018, Afiti Bongô a officiellement ouvert sa première maison. La cérémonie d’ouverture a également été retransmise sur Canal 2, une chaîne de télévision nationale.

Vision

Au Cameroun, les orphelins et les enfants nécessiteux peuvent grandir dans la sécurité. Les enfants devraient passer leur enfance libre, heureux et en bonne santé. L’objectif est de donner aux enfants une vie avec des structures comme dans les familles camerounaises.

Mission

Afiti Bongô soutient des structures qui permettent aux enfants de grandir dans un environnement respectueux et enrichissant qui remplace au mieux possible la famille d’origine. Cela inclut les soins, l’éducation, la santé et la nutrition. Nous prêtons attention aux valeurs suivantes:

Respect

Les conditions locales sont respectées.

Intégration

Le bagage de vie des enfants est rempli de ressources qui les aident à se developer librement vers l'âge adulte. Cela comprend notamment une bonne éducation.

Adhésion

La communauté remplace la famille pendant et après leur séjour à la maison. Cela crée de la confiance et apporte un soutien.

Empathie

Notre compassion et nos efforts s'adressent aux orphelins et aux enfants négligés qui n'auraient autrement aucune chance de mener une vie libre et heureuse.

Stratégie et Projets

Afiti Bongô inaugure en 2017 sa propre maison dans la capitale Yaoundé. Les enfants sont des orphelins ou des enfants nécessiteux gravement traumatisés et négligés. Ils sont bien soignés à Afiti Bongo par une équipe soigneusement sélectionnée, ils vont à l’école et reçoivent un soutien médical.

 

Afin de concrétiser notre vision, nous avons développé une stratégie nous permettant de soutenir des projets visant tous à améliorer la vie des orphelins et des enfants dans le besoin au Cameroun. C’est ainsi que nous entretenons de bonnes relations avec la Fondation Petit Dan et Sarah. Cet orphelinat existe à Yaoundé depuis plus de 30 ans. 60 enfants vivent ici. Le foyer est un autre projet très important pour nous. Il accueille environ 30 enfants aveugles et handicapés mentaux. Ces enfants ne disposent ni de toilettes normales, ni d’infrastructures adaptées aux aveugles. Le fondateur et directeur de la maison a déjà 84 ans. Nous avons également des contacts avec une prison pour jeunes à Mbalmayo. Ici vivent des jeunes qui ont volé une chèvre, par exemple, pour sauver leur famille de la famine. Ils font des sacs avec de la broderie pour s’occuper. Nous avons ensuite un petit projet de pastèque qui emploie 32 personnes. Ce projet est très important car il contribue à préserver l’environnement naturel et biologique de ces personnes et leur procure un revenu garanti pendant un an. Ainsi, ils peuvent eux-mêmes se tourner vers leurs orphelins et leurs enfants dans le besoin et les intégrer dans leur société.

 

Notre portefeuille de projets est en croissance. Nous vous tiendrons au courant!

Notre Réseau

Notre réseau s’est développé naturellement et inclut aujourd’hui beaucoup de gens formidables. Nous ne pouvons pas mentionner tout le monde ici, mais nous sommes très heureux des nombreuses personnes locales qui nous aident et nous aident!

 

Bâle est le domicile de nombreux projets au Cameroun. Quatre organisations au total traitent de problèmes différents au Cameroun. Nous nous connaissons et maintenons un bon contact.

Conseil d’Administration

Le conseil d’Afiti Bongô est composé de quatre membres actifs: Claudia Jäggi Talary, Frances Kern, Virginie Nke et Philippe Linscheid.

 

 Claudia Jäggi Talary travaille de manière indépendante en tant que coach et thérapeute, a une formation d’économiste (notamment dans le domaine de l’économie des pays en développement) et est responsable en tant que présidente des finances et de la communication. Frances Kern est assistante de laboratoire à la retraite, passionnée de carnaval balois et membre dévouée d’Afiti Bongô. En tant que vice-présidente, elle est responsable de l’alimentation et de la santé. Virginie Nke renforce notre équipe grâce à sa fonction de pont entre la Suisse et le Cameroun. Elle a deux enfants et travaille pour une compagnie aérienne. Elle a récemment obtenu un CAS pour la conception de stratégies et de projets d’action humanitaire. Elle est présidente du conseil d’administration du Cameroun et responsable du personnel. Dr. Philippe Linscheid est impliqué dans un projet en Tanzanie depuis plus de dix ans. Il apporte son expérience et son expertise dans la collecte de fonds.

 

Grâce à la diversité et à la diversité de notre équipe, nous parvenons sans cesse à poser les bonnes questions, à activer les bonnes personnes et, pas à pas, à réaliser nos projets ensemble. Notre équipe se caractérise par une coopération très agréable. Nous sommes concentrés, orientés vers les solutions, constructifs et capables d’apprendre.

 

Nous avons également des “ambassadeurs” et des “ambassadeurs juniors” qui nous soutiennent de plusieurs manières dans notre travail.

Thimothée Atouba, ancienne star du FCB, est le parrain de nos projets et membre du conseil d’administration du Cameroun

Le conseil d’Afiti Bongô au Cameroun est composé de personnes très expérimentées dans les domaines des affaires sociales, du sport, de la télévision / des médias, de la médecine, de l’alimentation / restauration, de l’éducation et du droit. Pour nous en Suisse (surtout à Bâle) un nom est particulierment connu: Thimothée Atouba, l’ancienne star du FCB nous soutient activement en tant que membre du conseil d’administration de notre organisation au Cameroun. Nous sommes très heureux d’avoir Thimothée comme membre actif a nos cotés. Il ous nouvre de nouvelles portes, et pour les enfants, il est le üarrain parfait. Il passe regulierement au centre….et lorsqu’il rouve un ballon de football, bien sûr tout le monde joue au foot.

Membres du conseil d’administration d’Afiti Bongô

Le conseil d’Afiti Bongô est composé comme suit:

 

Claudia Jäggi Talary, présidente

  • Finances
  • RP et Communication

 

Frances Kern, vice-présidente

  • Finances
  • Nourriture
  • Santé
  • Commandites

 

Virginie Nke, présidente du conseil d’administration au Cameroun

  • Président du conseil d’administration au Cameroun
  • Responsable RH et relationnel

 

Dr. Philippe Linscheid, collecte de fonds

  • Collecte de fonds
  • Philippe apporte 10 ans d’expérience dans un projet en Tanzanie.
Réseau d’Afiti Bongô

Ambassadeur:

  • Peter Matzenauer
  • George Talary
  • Claudia Pfenniger
  • Camilla Matheisen
  • Jan Kessler
  • Simeon Bedzigui
  • Martin Lachenmeier
  • Charles Rüegg

 

Ambassadeurs Junior:

  • Noémie Jäggi
  • Leah Talary
  • Zoé Nke
  • Asha Trefzer
  • Rebecca Bolli
  • Rachel  Bolli

 

Page d’accueil: Dimitri Schweizer

Cameroun

Le Cameroun est un pays de 22,5 millions d’habitants. Le pays a obtenu son indépendance de la France en 1960 et du Royaume-Uni en 1961. Le produit intérieur brut par habitant est de 1’050 CHF. Le revenu moyen est d’environ 800 CHF.

 

Le PIB du pays est constitué de 42% d’agriculture, 22% d’industrie et 36% de services. Bien que l’agriculture ne représente que 42% du PIB, environ 60% de la population active travaille dans l’agriculture.

 

En 1992, le chômage représentait en moyenne 25% de la population. Une grande partie de la population est employée dans le secteur informel sans sécurité sociale ni protection du droit du travail. L’État est le plus gros employeur qui embauche des employés en vertu des lois applicables sur le travail et la sécurité sociale. (Source: Wikipedia)